Voici une petite sortie dans les Gorges de l'Orbe ce dimanche avec un collègue suisse rencontré sur le net: Furax. nous avons essentiellement pêché aux leurres mais certains postes trop abruptes nous ont contrains à pêcher au casque faute de leurres assez denses pour bien prospecter icon_silent.gif   Mais l'essentiel a été de passer un bon moment dans ces magnifiques spots:

Sur quatre truites aux leurres une au twin vib', deux au Salmo bullhead et une au troutin et donc deux autres au vairon dont une de 35 cm.

Deux jours après, je me retrouve parachuté à Pontarlier pour 3 heures de pêche (le temps pour ma copine de faire les courses icon_mrgreen.gif ) armé de deux combos (trinis L spining et trinis M casting) j'attaque avec une bestiole sympathique: la sea betty crank montée sur la spining. Après pas mal de loupés sur des gros chevesnes je suis bien décider à lui faire prendre du poisson... Arrivé sur la mise à l'eau des canoës je vois un beau pèpère qui flane insouscient, en lancant à peine derrière lui, il se replace pour faire face prêt à attaquer après deux tirée il se jette sur mon leurre et le rate comme d'habitude icon_lol.gif ça commence bien... Plus loin je lance derrière une grosse veine de courant et avant de l'atteindre en récupérant, PING un poisson se pend à mon petit dytique, c'est un petit cabot qui inaugure mon leurre:

Soudain une grosse averse orageuse refroidi mes ardeurs, je m'habrite sous un pont en amont pour laisser passer cet orage salvateur en me préparant à passer en mode "power fishing" pour profiter au maximum de l'éveil des poissons. l'orage passe, je remonte assez vite le barrage qui longe le pont et tape un deuxième petit chevesne dans un calme. La sea betty crank à fait son office, je dégaine alors la relève de mon twin vib' colori baby bass perdu dans les Gorges de l'Orbe racheté il y a une heure pour le monté sur ma Casting et c'est partis pour un ratissage minutieux en redescendant. J'arrive de nouveau sous le pont et je me prend une grosse châtaigne, le combat me laisse croire à une truite mais c'est un troisième chevesne qui se rend, mon premier au lipless:

Je reviens par l'amont sur la grosse veine de courant où j'ai pris mon premier chevesne et passe sous le seuil et re PING encore une belle touche cette fois la robe jaune et les points ne me laisse pas de doute c'est une jolie fario sur-exitée de 36 cm qui s'en est pris a mon leurre fétiche.


Ma copine arrive c'est l'occase de me faire un tite tof:

bref une petite sortie rentable et bien agréable